Mieux me connaître en quelques points !

Christelle

Christelle

L’envie de partager avec toi, quelques anecdotes autobiographiques courtes… Enfin… Souviens-toi quand même que je suis une Écrivaine dans l’Âme et dans les faits. 


  • Je suis montée quatre fois sur deux scènes d’effeuillage burlesque. C’était puissant et révélateur de mon don pour l’improvisation… et que mes répét’ ne sont vraiment jamais prédictrices. 😂
  • Je suis originaire d’Issy-les-Moulineaux, dans le 92. Et c’est le résultat de la somme des deux départements de naissance de mes parents. Je devais arriver là ! 😎
  • J’ai testé : la psychogénéalogie, la psychobioacupressure, la coiffure énergétique, les constellations familiales, les lectures d’âme, l’acupuncture, l’astrologie, la numérologie, la psychanalyse,le massage shiatsu crânien, l’holologie, l’EFT, l’hypnothérapie, l’art-thérapie, les soins La Ho Chi, les voyages chamaniques, les méditations de vies antérieures, les fleurs de Bach, l’enneagramme, l’ostéopathie crânienne, la biokinergie, … J’en oublie surement. Chaque chose m’a apporté une expérience, un éclairage, un sourire… une ouverture d’esprit. 🌈
  • J’ai mon Brevet d’Aptitudes aux Fonctions d’Animatrices, approfondissement Mini-moto. (Spoiler, je ne l’ai jamais utilisé, j’étais juste curieuse du processus)  🏍
  • J’ai écrit un livre, en deux exemplaires uniquement. Il pèse 574 pages de mots, phrases, émotions. Il retrace 9 mois d’une expérience particulière. Ça n’a rien à voir avec une grossesse (Je vous vois les raccourcis maternants), mais ce fut un merveilleux instant de maïeutique pour moi. 😍
  • Je suis tannée des médecin·es qui ne me croient pas quand je dis que j’ai une hypothyroïdie congénitale, et de toute personne soi-niante qui va à l’encontre de ce qu’une personne vit dans son corps depuis sa naissance ou depuis quelques instants. 😜
  • Dès le CP, j’ai fait usage d’une arme coupante dans le cadre d’une légitime défense, à l’école. #Instinct 😱
  • Lors d’un concours de nouvelles organisé par Prada en 2013, j’ai gagné un des très beaux lots… mais je l’ai mis au fond d’un placard car ça me renvoyait trop à l’écrivaine que je n’assumais pas. 😬
  • Mon tatouage ne devait pas être grand, mon tatouage ne devait pas être en couleur, mon tatouage ne devait pas comporter de visage. Ça, c’était avant ma rencontre avec Jake Danielson. Ça, c’était avant son talent. Ça, c’était avant mon coup de cœur. Cette découverte, c’est pour me rappeler le sens du mot « Jamais » : Vide d’existence, d’expérience. 💗
  • J’ai toujours cru aux lutin·es mais je le gardais pour moi par peur d’être perçue comme étrange. Lorsque je suis arrivée en Nouvelle-Calédonie et qu’une personne m’en a parlé, j’ai cru qu’elle se moquait de moi, juste avant d’en être heureuse! 🧝🏼‍♀️
  • J’ai sauté d’un point de 15 mètres dans un trou d’eau. En moins d’1 minute après mon arrivée… car d’en bas, je sentais déjà le feu en moi. Une fois ceci dit, pas deux. #Témérité 🤸🏼‍♀️
  • Je suis childfree, et ça date pas d’hier. 🧘🏼‍♀️
  • J’ai toujours été fascinée par la photo, j’en ai fait avec les anciennes pellicules mais j’avais trop peur de gaspiller, et me freinais.  Le combo #perfectionnisme et #zérodéchet de mon époque. (mon époque! Sérieux! 🙄) 
  • J’ai participé à des forums d’écriture, de divers styles. Je m’amusais mais dès qu’on s’intéressait trop à ma plume… Je clôturais tout, et disparaissais. J’ai eu tellement de pseudos. 🎭
  • J’ai passé une certification de praticienne d’enneagramme, et une formation en soins La Ho Chi. J’aime apprendre pour me guérir avant tout. 💁🏼‍♀️
  • J’ai atterri sur le Caillou le 18.02.2011. Ce devait être pour 7 mois. ⏳
  • J’ai voulu être convoyeuse de l’air, une officière militaire infirmière. Puis on m’a dit qu’il faudrait obéir aveuglément à la hiérarchie. Je suis devenue infirmière. On m’a aussi demandé d’obéir aveuglément. (malgré ce qu’on nous serine sur la professionnalisation, structure patriarcale quand tu nous tiens) 🥱
  • J’ai une marque particulière dans les yeux, qui se voient dans des circonstances précises et avec une attention différente. (Ça parle de connexion) 👁
  • J’ai été Infirmière durant 5 ans en milieu carcéral en Nouvelle-Calédonie. Et maintenant, j’écris #EntreLesBarreaux 💠 et aussi sur mon projet d’écrivaine
  • En 2013, une médecine m’a déjà posé un diagnostic de cancer de l’hypophyse en me demandant d’aller attendre 15 min en salle d’attente. Le temps de planifier mon enterrement, la façon de l’annoncer à mon partenaire de l’époque, ce que je devais dire et faire. Puis elle m’a fait revenir et m’a dit « Ah non, bon écoutez une endocrinologue arrive dans un mois, vous irez la voir ». Tout ça parce qu’elle ne concevait pas ma clinique compatible avec l’hypothyroïdie. 🦋
  • J’ai une homonyme parfaite à Ua Huka, une île marquisienne. Comment je le sais ? Je l’ai rencontré sur place ! Je suis aussi allée sur Hiva Oa. Merveilleuse île. 🏞
  • Jusqu’en 2017, je me savais socialement définie comme appartenant au genre féminin, mais dans le fond, je me sentais agenre. Une phrase particulière, et j’ai plongé dans le monde particulier de la binarité. Le Burlesque m’a aidé intimement dans ma féminité incarnée, le Féminisme inclusif et intersectionnel m’a soutenu, défendu, protégé et permis de grandir dans ma féminité telle que je la ressens. 🚺
  • J’aime avoir différentes plateformes pour utiliser différentes voies, différents styles, différents exercices : InstagramPage FacebookLinkedin (qui comporte toutes mes publications #EntreLesBarreaux, et autre), mon projet d’écrivaine 👩🏼‍💻
  • Après 5 mois à travailler dans le centre médico-social de Kouaoua, en Nouvelle-Calédonie, je suis rentrée en France. 3 semaines. Le temps de clore des dossiers administratifs, le temps de faire du tri et du rangement dans la chambre chez mes parents. Le temps de découvrir un carnet où du haut de mes 9-10 ans, j’écrivais que je désirais travailler … dans ce qui ressemblait là où j’avais été. J’avais parlé de l’ambulance, de son aménagement, du fonctionnement du lieu. 🔮 
  • J’ai été la bébé la plus imposante de la clinique des Fleurs cette année-là, et j’étais aussi plus imposante que le bébé assigné masculin. J’crois que ça en disait déjà long sur mon cheminement à venir. 😆
  • J’écris des vœux d’amour pour des shootings d’inspiration de cérémonies laïques, et de mariages. Puis je les lis aussi parfois lors du montage vidéo comme ici. 💍
  • J’ai contribué à la coconstruction d’une brasserie artisanale indépendante calédonienne. J’ai passé des heures à étiqueter, embouteiller, ranger, aménager, (#TravailInvisibleDesFemmes, même si fait avec cœur sur le moment… comme toute femme qui soutient mais ne percevra jamais les fruits de celui-ci), goûter des bières. J’aimais pas trop les bières avant. J’en aime une ou deux maintenant. 😂
  • J’ai fait un Défi Abondance et Liberté financière en 2017. Il m’a fait teeeellement du bien, et il est fondateur de ta présence ici. 💎
  • Il y a autant de points que d’années terrestres pour moi, mais je n’actualiserais pas chaque année ! J’aurais pu mettre une numérotation. Oui… Et non, c’est pas écrit sur l’image. 😉
  • J’ai été déléguée de classe en première scientifique. Je ne m’étais pas présentée, j’ai été élue à l’unanimité. Et me suis retrouvée à des conseils de classe en train de dire à une directrice adjointe qu’on ne pourrait pas s’en sortir si l’équipe pédagogique n’arrêtait pas de dire que nous étions les « déchets de la première scientifique ». 🦠
  • Je rêve d’un voyage à Hawai’i. 🌄
  • J’aime les smiley. 🤫

A toi, dis-moi au moins une anecdote en commentaire qui te fait penser à l’une des miennes…

Histoire de nous relier 🙂 

Join the Conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments